Pakerette

La promesse de la chenille

Gnocchi à la carotte – sauce mozzarella 30 avril 2013

Filed under: Miam — pakerette @ 00:45
Tags: , , , , ,

Il y a quelques années, j’ai découvert le plaisir de faire soi-même les gnocchi, et si ça demande un peu de temps et de place dans la cuisine, c’est toujours réussi (même quand on a l’impression de les avoir ratés) !

IMG_0794

Gnocchi à la carotte, sauce mozzarella, servis avec une salade verte aux pignons
et un bout de pain multicéréales/seigle/levure maltée (voir
Pain et compagnie)

Je ne prétends pas donner ici une authentique recette dans la tradition italienne. Surtout qu’il y a une grosse part de « pif » comme souvent quand je cuisine, et j’imagine que les italiens doivent faire ça dans les règles de l’art ! C’est donc plus une liste de conseils basés sur mon expérience, qu’une véritable recette…

.
Les gnocchi de pomme de terre peuvent s’adapter à d’autres types de « purée ». J’avais eu l’occasion d’en faire à la patate douce. Et ce weekend, j’avais un bon stock de carottes, alors j’ai improvisé des gnocchi à la carotte, et Tom a concocté une délicieuse sauce à la mozzarella pour les accompagner.

Ingrédients pour 6 personnes environ :

– 1 kg de carottes et pommes de terre (j’ai fait à peu près moitié-moitié)

– 400g de farine environ. (farine T65 + un peu de farine de riz complet dans mon cas… car je n’avais plus que ça !)

– 1 oeuf

– 1 pincée de sel

.

Pour la sauce (selon Tom) :

– mozarella

– crème fraiche

– herbes et/ou assaisonnement (ici : origan, romarin et poivre 5 baies)

.

Ne pas oublier le parmesan, bien sûr ! (à acheter non rapé : on peut facilement en faire des copeaux avec un économe, c’est plus joli et moins cher !)

Temps de préparation et cuisson : Le timing est assez délicat, et j’en ai fait les frais un dimanche où nous avions des invités et où je les ai fait attendre une bonne heure avant que le repas ne soit prêt !
Il faut prévoir de faire cuire les légumes un peu à l’avance pour qu’ils aient le temps de tiédir avant de façonner la pâte. Selon la dextérité, l’application à faire de « jolis » gnocchi, et le nombre de petites mains qui se portent volontaires, il faut compter au moins 30 minutes (et plus selon la quantité ?) pour les façonner. Mais il faut faire cette étape peu de temps avant de les servir, car il doivent ensuite cuire rapidement.
.

La cuisson est très rapide : quelques minutes à partir du moment où l’eau bout.

Je fais d’abord une purée grossière de carottes / pommes de terre : les éplucher et découper en morceaux, les faire cuire 15 minutes à la cocotte minute (dans le panier vapeur). Je préfère les écraser avec un presse-purée. En tout cas, il faut éviter de presser la purée trop finement, et évidement ne surtout pas la passer au mixer, sinon elle deviendra trop liquide et il faudra beaucoup plus de farine pour faire une pâte facile à modeler. (j’ai testé et désapprouvé cette option pour vous !)

Saler la purée à votre convenance (1 ou 2 pincées suffisent à mon goût).

.

En général, lorsque je fais les proportions pour 6, je prépare la pâte en 2 fois, mais c’est uniquement pour que ce soit plus pratique à mélanger.

La quantité de farine nécessaire est très variable, car elle dépend de la variété des légumes, qui sont plus ou moins farineux ou humides, ainsi que de la façon dont on a pressé la purée.
.

Commencer par ajouter l’oeuf (ou le demi-oeuf si on prépare la pâte en 2 fois) puis ajouter progressivement la farine, en pétrissant à chaque fois. On peut utiliser une cuillère en bois au début, puis mélanger avec les doigts quand la consistance devient moins collante. Ajouter de la farine jusqu’à ce que la pâte ne colle plus et puisse être modelée facilement. (Il faut prévoir de garder le bocal de farine ouvert à proximité, pour ne pas devoir aller le chercher avec de la pâte plein les doigts ! – j’ai testé aussi).
.

Fariner légèrement le plan de travail et former des petits serpentins de pâte. Les découper ensuite en petits morceaux, selon la grosseur de gnocchi désirée. Rouler les gnocchi sur une fourchette pour former un petit relief (qui recueillera la sauce, miam miam).
.

Disposer les gnocchi dans un ou plusieurs grands plats. Saupoudrer de farine pour éviter qu’ils ne se collent. Il ne faut surtout pas les empiler.

IMG_0788

Préparation de la sauce : Dans une petite casserole, mélanger la mozzarella avec un peu de crème fraîche. Assaisonner avec de l’origan, du romarin et un peu de poivre.
.

Cuisson des gnocchi : Faire bouillir une grande quantité d’eau (salée ou non, selon votre goût). Plonger les gnocchi dans l’eau. Ils sont cuits quand ils remontent à la surface (quelques minutes seulement).
.

Servir immédiatement avec des copeaux de parmesan !

Ce qui est chouette, c’est qu’on peut aussi les congeler si on en a trop fait. Mais cela se fait AVANT la cuisson. Placer le(s) plat(s) au congélateur en espaçant bien les gnocchi pour ne pas qu’ils se collent entre eux. On peut empiler plusieurs couches dans un plat plus profond en les séparant par du papier cuisson (arf, le papier cuisson, c’est jetable… avec un torchon peut-être ?! A tester). Quelques heures plus tard, on peut les mettre dans un sac ou un tupperware.

.
Il suffira de les sortir un peu en avance et de les mettre à cuire dans l’eau bouillante comme s’ils étaient frais !

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s